Fukushima : « Beaucoup de gens cherchaient un billet pour s’enfuir du pays, je faisais la démarche inverse »

Michaël Ferrier, écrivain et essayiste français expatrié à Tokyo fait également partie des auteurs présents sur le salon Livres dans la Boucle qui se déroule à Besançon du 20 au 22 septembre 2019.

Michaël Ferrier est aujourd’hui reconnu comme auteur réaliste portant à cœur la mise en avant de sujets d’actualité au niveau international tels que les catastrophes naturelles ou bien le thème de l’immigration. Ses écrits sont davantage orientés vers l’essai mais ne néglige pas le thème réaliste, sa marque de fabrique.

  • Qui est Michaël Ferrier ?

Le 14 août 1967, Michaël Ferrier naît dans la charmante métropole française de Strasbourg, en Alsace.

Une photographie portrait de Michaël Ferrier
Michaël Ferrier (2018), une photographie prise par Jan Arkesteijn.

Dès son plus jeune âge, Michaël Ferrier a énormément voyagé dans divers partie du monde et a découvert de multiples cultures.  Une assimilation aux cultures que ce soit durant son enfance en Afrique ou dans l’océan indien. Celui-ci est également imprégné de la culture de son pays natale, et revient ainsi vivre sa période étudiante à Paris. Après l’obtention de son baccalauréat en Inde, il revient en France étudier, dans la prestigieuse école Paris-Sorbonne.

S’en suit plusieurs années d’études dans l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses dans lequel il s’investi. Il devient agrégé de lettres puis docteur de lettre.

A l’issu de son cursus universitaire, Michaël Ferrier s’envole pour la capitale nippone où il devient professeur à l’université Chuo. En parallèle des cours qu’il dispense aux élèves, il continu sa carrière d’écrivain chevronné et fait paraître plusieurs livres.

 

  • La catastrophe et son interprétation

Le 11 mars 2011, la vie de l’auteur et du peuple japonnais connaît un bouleversement, un grand tsunami ravage les côtes nippones et cause l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima. Une catastrophe au niveau régional ayant des répercussions au niveau international…

L’auteur a lui aussi, comme Alexandra Koszelyk, cherché à transcrire sa vision de l’une des catastrophes nucléaire les plus meurtrières de l’humanité. C’est dans cette optique qu’il écrit le livre Fukushima, récit d’un désastre , une œuvre se plaçant aux frontières du roman historique, de l’essai et du roman-philosophique.

Le littérateur souhaite joindre son vécu de l’événement et l’analyse d’investigateur qu’il a mené. Un écrit rédigé avec sa plume d’écrivain philosophe. Il nous incite à la réflexion sur les conséquences de la catastrophe, la violence et l’impact du temps sur les lieux de la tragédie.

Selon l’auteur, « Fukushima, c’est une situation de guerre où les morts ne sont plus des morts : ce sont des déchets nucléaires ». Cet ouvrage a été transcrit sur le terrain, au plus près du réel, dans les résidus poussiéreux des routes. L’auteur s’est engagé sur le terrain bien que la plupart des habitants cherchaient un billet d’avion pour s’enfuir du pays. L’auteur indique qu’après la catastrophe, « beaucoup de gens cherchaient un billet pour s’enfuir du pays, je faisais la démarche inverse ».

Une investigation sur les lieux de « guerre »  nécessaire dans le but de retranscrire sa propre réalité sur papier.

  • Les moments clés de sa vie et renaissance nippone

Afin d’en apprendre plus sur l’auteur, retrouvez ci-dessous, une présentation rapide des moments clés de sa vie et dans sa carrière d’écrivain-philosophe :

La Timeline dédiée à Michaël Ferrier ici !

Après la catastrophe, le Japon a mobilisé ses moyens financiers et humains. Elle a mener cette action dans le but de revenir à sa situation d’avant catastrophe. Depuis 2011, les japonnais n’ont pas lésiné sur les moyens pour reconstruire la zone de la catastrophe. Comme en témoigne cette image :

L ‘Avant/Après de la ville d’Iwaki ici ! 

Certes, les efforts menés par le Japon ont été bénéfique. Que ce soit dans le but de normaliser la situation des habitants du pays ou de rétablir l’activité économique.

Pour comprendre l’ampleur de la tragédie en 8 chiffres clés, consultez cet infographie disponible en ligne !

 

Retrouvez le livre de l’éditeur Gallimard sur Babelio, en version physique et numérique à transporter partout avec vous !

Si cet article vous a plu, vous trouverez d’autres articles portant sur le thème du réalisme dans le milieu littéraire en cliquant ICI.

Pour aller plus loin ...

- Articles en lien avec le thème du réalisme dans la littérature
- Le livre "Fukushima, récit d'un désastre" sur Babelio
- Le site de la maison d'édition GALLIMARD
- Le site internet du salon Livres dans la Boucle
- Une enquête approfondie sur le roman de M.F. de nos confrères de revue-ballaste.

 

Mis à jour le par mdurgu