Le métier de commissaire d’exposition

Le commissaire d’exposition (ou curateur d’exposition) a pour but de concevoir, réaliser et gérer une exposition, qu’elle soit temporaire ou permanente, ou un évènement culturel de grande ampleur. Il gère du début à la fin la mise en place de l’exposition et supervise toutes les étapes de la réalisation du projet, en répartissant l’ensemble des missions aux personnes qui travaillent à ses côtés.

Les étapes de la conception de l’exposition

Le choix du sujet

Le sujet de l’exposition se défini selon différents critères tels que l’actualité, l’opportunité d’un projet existant déjà ailleurs ou simplement l’envie d’une équipe de travailler sur un sujet et de le partager au public. Les thèmes doivent être divers afin d’assurer une programmation qui touchera différents publics.
Le commissaire d’exposition rédige ensuite toutes les caractéristiques de l’exposition qu’il veut mettre en place dans la note d’intention : du thème au décor, en passant par les œuvres qu’il souhaite exposer.

Les recherches

Il effectue ensuite des recherches qui s’organisent en 2 types bien distincts : les recherches documentaires et les recherches sur les objets. Ces dernières permettent au commissaire de vérifier la crédibilité des œuvres qu’il souhaite exposer, rentrent dans le thème et apportent des précisions supplémentaires.
Elles comprennent les sources primaires (documents originaux de l’artiste ou de première main) et secondaires (extraits d’ouvrages…).
Quant aux recherches documentaires, elles permettent une meilleure connaissance du sujet, de la vie de l’artiste ainsi que du mouvement dans lequel l’exposition s’inscrit.
Elles servent à dévoiler au mieux le thème de l’exposition.

La sélection et l’organisation des objets dans l’exposition

Cette étape se concentre sur les objets, elle nécessite de les sélectionner et de les organiser dans l’exposition en s’assurant qu’ils répondent bien à la problématique du sujet.

Exposition Giocametti réalisée par un commissaire d'exposition.
Fondation Beyler Bacon Giacometti 2018

Le scénario d’exposition

Le scénario d’exposition se doit d’expliquer au mieux le projet final à l’équipe et au commanditaire. Le commissaire organise des parties bien définies et décrit chaque élément visuel ou sonore de l’exposition. Le scénario d’exposition est un document écrit ou numérique. Celui-ci détaillera le contenu précis de l’exposition et toutes les informations la concernant.

La rédaction de l’appareil pédagogique

La rédaction de l’appareil pédagogique comprend l’écriture d’un texte d’introduction, d’une biographie ou chronologie ; et de cartels. Cela permet aux visiteurs d’identifier et d’obtenir des informations supplémentaires sur les objets exposés. Faciliter la lecture aux visiteurs est l’élément central de cette rédaction.

Dans le cas d’œuvres uniques : les localiser et négocier leur obtention

Les œuvres originales sont plus difficiles à trouver. En effet, elles peuvent avoir été volées, vendues ou léguées. Le commissaire doit donc contacter des professionnels qui pourraient connaître le lieu de conservation des œuvres et faire appel à des galeristes, des collectionneurs, des commissaires-priseurs ou encore des conservateurs.
Il peut également consulter le catalogue raisonné qui localise une œuvre et son lieu de conservation. L’ancienneté de l’œuvre joue sur la précision de sa localisation (peut être vendue).

Une œuvre répertoriée sur le site de l’institution publique française assure une localisation fiable car l’État français ne peut céder ses œuvres. Il suffit alors de consulter le catalogue en ligne du musée où l’œuvre est conservée ou de contacter le conservateur du musée.
Toutefois, si l’œuvre n’est pas localisée il est nécessaire de se diriger vers des galeristes.

Le commissaire espère ensuite obtenir le prêt d’une œuvre. Il s’agit également de savoir si l’œuvre est disponible au moment de l’exposition. Celle-ci peut déjà être exposée dans une autre structure.
Si l’œuvre appartient à un particulier, le commissaire d’exposition doit entrer dans une phase de négociation pour acquérir l’œuvre pour son exposition.

Gif de différentes expositions.
Exhibitions GIF par Grand Rapids Art Museum

Les qualités et compétences d’un commissaire

Un commissaire se doit de présenter des qualités et compétences précises pour mener à bien son projet.
Il doit posséder une grande ouverture d’esprit pour trouver des sujets d’exposition variés et originaux. De grandes qualités relationnelles sont requises pour travailler et négocier avec ses collègues extérieures comme les collectionneurs, les mécènes, journalistes. De plus, il est nécessaire de manager l’équipe du projet. Pour ce faire, il est indispensable de bénéficier de compétences managériales.

Les contraintes du métier

Ce métier qui se développe d’années en années comporte plusieurs contraintes qui peuvent ralentir la réalisation de l’exposition et être facteur de stress.
Dès le choix du sujet de l’exposition, le commissaire doit effectuer un travail de recherche assez conséquent. Il lui est nécessaire de situer chaque élément dans son contexte, d’éviter les contresens, de vérifier la qualité et la crédibilité de son information. De plus, il n’a pas le droit à l’erreur, au risque de remettre sa crédibilité en cause.
Une fois le sujet de l’exposition trouvé, le commissaire doit trouver les œuvres qui prendront place dans son exposition. Localiser ces œuvres peut se révéler complexe et périlleux. Certaines œuvres sont introuvables, d’autres potentiellement conservées dans des lieux secrets.
De plus, le commissaire vieille à ce que les textes qui accompagnent les œuvres sont bien rédigés, simples et précis.

Un métier en pleine expansion

Qu’il s’agisse d’en France ou d’à l’international, le nombre de commissaires d’exposition s’est largement développé. Cela s’explique en raison de l’engouement autour de la culture et de l’art.
Les institutions publiques comme les musées, les centres d’art, les lieux privés comme des galeries, des fondation, des entreprises ou des collectivités territoriales (festivals, évènements divers) démarchent des commissaires pour travailler pour elles.
L’Association française des commissaires d’expositions voit le jour en 2007. Elle a pour but de « constituer une plateforme de réflexion, de promotion et d’organisation d’activités autour de l’identité professionnelle du commissaire d’exposition en ce qui concerne l’art contemporain ».

Les formations pour devenir commissaire d’exposition

Le niveau d’études requis est le plus souvent un BAC+5.
On dénombre peu de cursus qui forment au métier de commissaire d’exposition. Toutefois, des formations s’en rapprochent comme des formations spécialisées dans le management de projets culturels. Ou encore dans la direction de projets ou d’établissements culturels, dans la culture et la communication. Les écoles spécialisées dans la communication, la culture et l’art sont les écoles ICART et IESA.
En somme, pour exercer ce métier, il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance en histoire de l’art, en littérature.

Salaires et évolutions de carrière du commissaire d’exposition

Le salaire que touche un commissaire d’exposition est très variable. Il dépend des financements, de la mission et de son degré de responsabilité. Un commissaire exerce souvent en tant que bénévole.  Par ailleurs, il peut également exercer un autre métier comme celui de rédacteur spécialisé, de conseiller culturel ou de conservateur de musée. Un commissaire travaille très souvent à son compte. De plus, si un commissaire acquiert une bonne réputation au cours de sa carrière professionnelle, il a plus de chances de voir les projets affluer.

Si vous voulez découvrir le métier de désigner graphiste, je vous propose l’article Le métier de designer graphiste, artiste du numérique https://www.metanumerik.fr/le-metier-de-designer-graphiste/.

Liens

Sites métiers

http://metiers.siep.be/metier/commissaire-exposition/
https://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/culture/commissaire-d-exposition-893
https://www.lexpress.fr/culture/art/les-commissaires-d-exposition-ces-nouveaux-maitres-d-oeuvres_1505514.html

Ouvrage

Concevoir et réaliser une exposition, les métiers, les méthodes de Carole Benaiteau, Marion Benaiteau, Olivia Berthon, Anne Lemonnie