Directeur de création

Cerner le positionnement d’une entreprise et proposer des campagnes publicitaires (ou de communication) en cohérence avec ce dernier, voilà tout l’enjeu du travail d’un directeur de création.
À savoir qu’il est souvent dénommé « DC » ou parfois « directeur créatif ».

Qu’est-ce qu’un directeur de création et quel est son environnement de travail ?

La majeure partie du temps, il exerce ses fonctions dans une agence de communication ou de publicité et plus rarement en tant qu’indépendant (ou freelance).

Sous sa responsabilité et son autorité, les équipes de créations, le ou les directeur(s) artistique(s) ou encore le ou les concepteur(s)-rédacteur(s). Ces rôles, il les connait bien, il a en effet souvent débuté sa carrière en tant que DA ou concepteur-rédacteur ou plus rarement en tant que chef de publicité.

Missions et tâches
Directeur de création en action
Photographie de Austin Distel disponible sur unsplash

À l’annonce des briefs il propose un plan d’action duquel partiront l’ensemble des propositions et créations, il est donc à l’origine des projets.
À chacune des étapes de l’avancée du projet, le DC et présent afin de le validée, de le modifier ou de l’améliorer. En somme il est le porteur du projet.
Tout au long de sa carrière le DC devra mettre en place des veilles créative afin de proposer des concepts novateurs et originaux. Il devra aussi surveiller les tendances et outils stratégiques pour de meilleurs résultats.

Journée type, tâches quotidiennes

Un directeur de création n’a pas de journée type, car chacune d’entre-elles sont différentes.
Néanmoins afin d’illustrer un peu plus ce métier de manager voici quelques étapes et tâches clés d’une journée, d’une semaine ou d’un mois d’un directeur de création.

À l’annonce des briefs il propose un plan d’action duquel partiront l’ensemble des propositions et créations, il est donc à l’origine des projets.
À chacune des étapes de l’avancée du projet, le DC est présent afin de le valider, de le modifier ou de l’améliorer. En somme il est le porteur du projet.
Tout au long de sa carrière le DC devra mettre en place des veilles créatives afin de proposer des concepts novateurs et originaux. Il devra aussi surveiller les tendances et outils stratégiques pour de meilleurs résultats.

Journée type, tâches quotidiennes

Un directeur de création n’a pas de journée type, car chacune d’entre-elles sont différentes.
Néanmoins afin d’illustrer un peu plus ce métier de manager voici quelques étapes et tâches clés d’une journée, d’une semaine ou d’un mois d’un directeur de création.

Les appels d’offre

Dans un premier temps, le directeur de création est amené à participer aux appels d’offre. Lorsqu’une marque ou une entreprise cherche à promouvoir un produit ou un service ou à se former une image, elle fait appel à différentes agences. On appelle cela « les appels d’offre ». Les agences sélectionnées doivent donc proposer des pistes de projets qui seraient réalisées pour répondre à la demande.

Étude et analyse de la marque

Après avoir remporté l’appel d’offre, le directeur de création analyse les problématiques du client.
Il doit étudier la marque, mais aussi les produits, la cible et l’identité existante de l’entreprise.
Il doit également étudier les précédentes campagnes qui ont été réalisées.
Puis une étape d’analyse est nécessaire. Une analyse stratégique, une analyse des nouveautés et des tendances.
Enfin il faut étudier les concurrents et le marché en lui-même.

Un travail d’équipe

Le directeur de création réunit ensuite les différentes équipes qui travailleront sur le projet.
Il est en lien direct avec le planneur stratégique (pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter l’article de Bastien Grenier sur le métier de planneur stratégique), le directeur artistique, le directeur de clientèle mais aussi le ou les concepteurs-rédacteurs.
C’est le directeur de création qui est en charge de définir les axes de réflexions.
Les différentes équipes de créations proposent des concepts : le directeur de création en choisit un ou plusieurs.
Il valide ensuite la stratégie créative proposée par l’équipe et vérifie le respect du budget et du planning.

Encadrement et management

Tout au long de la réflexion et de la conception, le directeur de création anime et encadre les équipes.
Il répartit le travail (en fonction de l’entreprise il peut soit donner le travail à chacun soit délayer ses consignes aux personnes directes qu’ils supervisent qui s’occuperont eux-mêmes de les répartir à nouveau).

Relation client et retours

Dans un même temps il communique avec les commanditaires en fonction de l’avancée des concepts. Il représente l’agence dans laquelle il travaille auprès du client.
Il leur présente les pistes et concepts envisagés.
À la suite de ces entretiens, il rectifie les stratégies auprès des ses équipes et adapte les moyens.

Compétences

Il est le premier interlocuteur de ces équipes, le management est donc une qualité primordiale pour ce poste.
Doué d’un sens critique important il se doit de superviser le travail et de conseiller ses collaborateurs.
Le directeur de création doit être convaincant et avoir de bonnes capacités oratoires dans la mesure où c’est à lui que revient la tâche de présenter les productions et projets aux directeurs de clientèles puis aux clients/annonceurs. Il est également le garant des idées qui sont proposées.
S’il décide et conseille, le directeur de création doit être lui-même créatifs, audacieux et faire force de propositions.
Il doit faire émerger des idées de la tête des créatifs et être inspirant pour l’ensemble des personnes qu’il manage.
Une connaissance des stratégies de brand content, des différents moyens et médias utilisables est indispensable. Aussi la culture générale, la culture publicitaire et les différents outils de PAO doivent être maîtrisé par le directeur de création.
Les qualités de gestionnaire ne sont pas les plus importantes, néanmoins elle permette la bonne gestion du budget : rôle lui aussi considérable dans le métier de directeur de création.

Les supports utiles pour un directeur de création

-doit maîtriser l’ensemble des outils créatifs : logiciels de PAO, méthodologie, etc.

-le nécessaire pour pouvoir échanger, noter, etc. lors des réunions avec ses équipes (soit la plupart du temps)

-un espace pour recevoir ses clients à moins de les rencontrer à l’extérieur

-supports présents dans une agence de publicité/ communication lambda et surtout de nombreuses compétences

Formation

Il n’existe pas de formation à proprement parler pour devenir directeur de création, ainsi les parcours possibles sont multiples. Il faut nécessairement un bac+3 en communication, publicité ou marketing. Aussi des écoles privées offrent d’importantes possibilités (ex : Sup de Pub, ESP DNA…).

Évolution

Dans le futur un directeur de création pourra être promu directeur d’agence ou encore créer une agence.

Salaire

Le poste en question étant d’ores et déjà une évolution de carrière, le salaire minima se situe généralement aux alentours des 3 000 euros par mois. Avec de l’expérience, un directeur de création pourra gagner jusqu’à 7 500 euros par mois. À savoir aussi qu’en fonction de l’entreprise ou dans l’agence dans lequel le directeur de création fait ses preuves, son solaire peut atteindre les 10 000 euros par mois.

Récapitulatif

Si on devait résumer les quatre grandes fonctions de ce métier de haut placé de la communication on pourrait dire que le DC doit : proposer, conseiller, superviser et convaincre.

Sources :

-Site métiers de la communication

-Site