Directeur artistique, le spécialiste du visuel

Ses missions

Le directeur artistique retranscrit les envies d’un client par l’image. Dans le jargon publicitaire on l’appel le DA, son métier consiste à gérer la conception artistique d’un projet. En effet, les besoins en création graphique sont nombreux, on trouve de plus en plus de directeurs artistiques spécialisés. Il détermine l’aspect visuel du mode de communication et propose des concepts qui sont ensuite déclinés en campagnes médias : affiches, encarts presse, spots TV, spots radio, sites internet, applis ou  en campagnes hors médias : PLV, argumentaires de vente, marketing direct etc. Ses domaines d’interventions sont variés que ce soit dans la publicité, le digital, le marketing opérationnel, le packaging ou l’événementiel…

C’est à lui de choisir l’apparence générale d’un projet et la nature de l’image. Il détermine la charte graphique, l’ambiance, le décor, l’univers esthétique, la composition, la hiérarchie des informations, etc. Sa mission est de retranscrire l’ADN d’une marque. Son objectif est que le public puisse reconnaître instinctivement la marque et le produit proposé.  Il est l’équivalent d’un réalisateur sur un plateau de tournage.

Pour mieux comprendre le métier
Sketchnote pour mieux comprendre le métier

Supervisassions et écoute

Le directeur artistique doit s’adapter aux demandes des clients pour concevoir une identité sur-mesure en étant en adéquation avec le public visé et l’image de la marque. Dans une agence de publicité et de communication, il rencontre les clients qui sont à la recherche d’une certaine forme de communication. Notamment dans le secteur de l’édition de la presse, à l’aide d’une maquette ou d’une esquisse il présente son projet. Sa mission est de les convaincre.

Il supervise des techniciens exécutants, il effectue le suivi technique. Avec l’aide de son équipe de création composé d’infographistes, de concepteurs rédacteurs et de web designers. De même qu’il peut travailler également avec des graphistes, photographes, illustrateurs, web designers afin de donner à l’ensemble des éléments visuels de l’entreprises une unité, un style et un ton.

Le DA, un vrai caméléon

Les horaires d’un directeur artistique sont irréguliers, il ne doit pas compter ses heures supplémentaires. Ce métier demande beaucoup d’engagement puisqu’il est souvent soumis à l’impératif de la commande. Il peut travailler avec une agence de pub, de digital au sein du service création. Toutefois, on le trouve aussi en entreprise où il fait en général partie d’un service communication intégré, d’un département marketing ou d’un service design. De plus, Il peut travailler au sein de maisons d’éditions, des sociétés de presse. L’AD peut aussi apporter son expertise au sein d’un studio, d’un atelier ou bien travailler seul en free-lance.

Les qualités

Un directeur artistique doit être innovant et créatif. Il doit avoir un sens de l’esthétique et une bonne intuition. Savoir faire preuve d’anticipation et de rigueur est primordial. Il sait se montrer convaincant et posséder de bonnes qualités relationnelles puisqu’il est en charge de déléguer et diriger une équipe. Par conséquent, il doit avoir le sens du travail en équipe. De plus, il est la plupart du temps l’intermédiaire entre les clients et les exécutants, de ce fait, il est à la disposition de tous, être à l’écoute et se remettre en question afin de satisfaire tout le monde. Ses compétences doivent liées le domaine artistique, la technique et le marketing. Il doit avoir de fortes connaissances dans le domaine de l’art et une bonne culture générale plus particulièrement dans le milieu culturel. Ils doivent se tenir au courant des tendances actuels et à l’écoute de son époque.

Vous aspirez à se métier ? C’est le moment !

Tout d’abord, les nouvelles technologies et Internet ont aidés se métier à se développer, notamment avec l’identité sur le web qui devient de plus en plus importante. C’est le Nord et l’île de France qui sont les plus friands à recruter. Mais le métier est difficile d’accès et beaucoup demandé, l’embauche se faire rare. En moyenne, un seul commercial sur dix-huit devient directeur artistique. Enfin, il faut savoir que le budget communication et publicité n’est pas la priorité quand une entreprise connait des difficultés.

Devenir un directeur artistique hors pair

Il n’existe pas de formation type pour devenir directeur artistique. La seule condition est de poursuivre vos études jusqu’à bac +5. Il est fortement conseiller d’ avoir effectuer un cursus dans le graphisme ou dans la pub. Il est conseillé de faire un BTS en communication visuelle ou à l’université de faire un cursus en art appliqué, en arts plastiques ou en technologie de l’image.

À partir du bac+2, il est possible de rejoindre une école d’art, reste à savoir quelle école sélectionnée. Il en existe un grand nombre plus ou moins bien réputée. Les écoles supérieures d’arts appliqués (Olivier-de-Serres et Estienne sont les plus réputées) et préparent à l’obtention d’un DS2A (diplôme supérieur d’arts appliqués). Les écoles nationales d’art sont une autre voie possible mais très demandé. Voyez par exemple l’Ensba (dite les Beaux-Arts) ou l’Ensad (Arts déco). Des écoles privées proposent un cursus de deux à cinq ans dans ce domaine.

Pour forger son expérience, les stages et le fait de travailler dans diverses agences participe à constituer un book solide. Il est nécessaire de se créer un réseau de connaissance. Avec plusieurs années d’expérience, le directeur artistique junior peut accéder au poste de DA senior.  De ce fait, il est donc chargé de plusieurs projets et peut être à la tête d’une équipe importante. Enfin avec un certain bagage, il est possible pour un directeur artistique de créer sa propre agence.

Combien ?

Son salaire peu augmenter cela dépend en fonction de son expérience et la structure dans laquelle il travaille. En moyenne, un DA junior avec 2 à 3 ans d’expérience peut obtenir 2000 € bruts mensuels alors qu’un directeur artistique confirmé sera aux alentours de 3600 €. Plus le talent du DA se déploie sur différents médiums comme le motion design et digital mieux il est payé. Un DA on et offline confirmé a un salaire qui dépasse facilement les 4000 €.

Consultez notre Infographie :

Infographie - directeur artistique

Allez aussi lire l’article sur le métier de concepteur rédacteur https://www.metanumerik.fr/concepteur-redacteur/

Mis à jour le par Frédéric Kapala