Le Concepteur Rédacteur

Être concepteur rédacteur c’est allier ses compétences en un seul métier !
Seul ou en équipe, en interne ou en externe, ce communicant artistique détient l’art de l’écriture et partage ses aventures avec d’autres de ses acolytes créatifs… Création ? Rédaction ? Passion ? C’est par ici !


Qui est le concepteur rédacteur ?

sketchnote Nina 2P3

Le concept rédacteur est un créatif débordant d’idées.
Il reste toutefois limité dans ses actions, car il est contraint de répondre à la commande du client et n’a donc pas forcément son champ libre.

Sa seule contrainte est de répondre à la commande dans un délai donné en respectant le budget, le mode de diffusion, le type de produit ou de service à promouvoir et s’adresse à une certaine cible.

Nous pouvons noter que nous retrouvons plus de directeurs artistiques que de concepteurs rédacteurs dans la communication.

Ainsi, notre créatif en herbe peut travailler soit dans une agence de publicité avec le directeur artistique, indépendamment ou bien en free-lance.

Quelles sont ses missions ?

La quête du concept rédacteur est de transformer des idées en messages publicitaires, autrement dit des slogans percutants, qui pour certains entreront potentiellement dans la culture de la société de consommation. emploi un style rédactionnel approprié sur de multiples supports de diffusion : affichage, spot TV, lettre promotionnelle, etc.

Il doit concevoir une stratégie commerciale à l’aide d’une simple phrase, accrocheuse, qui n’est d’autre que le slogan de la campagne publicitaire.
Suite à cette stratégie, il va devoir réaliser plusieurs travaux autour d’idées qu’il va soumettre au directeur de création afin qu’il en sélectionne un seul.

Mais le concepteur rédacteur ne s’arrête pas là !

En plus du slogan, il conçoit aussi des textes publicitaires pour promouvoir un produit ou un service et qui viennent argumenter la promesse, c’est ce qu’on appelle la body-copy. D’autres part, pour donner envie à la clientèle d’acheter le produit ou le service, celui-ci rédigera en quelques lignes un teaser.
Puis, le directeur artistique viendra traduire le travail du concepteur rédacteur en images : élaborer des logos, emballages, packaging à la demande du client.

Money, money…

Concernant le salaire, un concepteur rédacteur débutant peut gagner l’équivalent du SMIC jusqu’à 2000 € brut.
Un concepteur rédacteur expérimenté, il peut gagner jusqu’à 4500 € brut mensuel.

Qualités et compétences requises pour être le parfait concepteur rédacteur !

Tout d’abord, être concepteur rédacteur c’est avant tout être innovant.

Doté d’une culture générale solide et d’une ouverture d’esprit pour la recherche d’idées créatives. Avoir une maîtrise de la langue, un bon sens de l’humour, allier ses capacités rédactionnelles à sa créativité.
Il faut être attentif aux dernières tendances publicitaires pour être capable de trouver LE message publicitaire qui se démarquera du reste. Il doit donc avoir une capacité d’analyse et de synthèses pour concevoir ses messages.

En outre, il doit avoir une bonne capacité d’écoute afin de répondre au mieux à la demande du client, s’adapter aux besoins de ces derniers ainsi qu’à ceux du directeur de création.
Ayant le sens du détail, le concepteur rédacteur est un compétitif, ce métier nécessite d’une bonne gestion et d’une résistance au stress du fait qu’il dispose d’un temps limité pour présenter ses projets.

En effet, c’est sa curiosité qui anime la conception de ses projets.
En dépit du fait que le concepteur rédacteur est un créatif, il est aussi un bon commercial, il doit donc connaître la psychologie de vente pour pouvoir attirer un maximum de consommateurs.

Accessible à tous !

Le métier de concepteur rédacteur est accessible autant pour les jeunes cadres (étudiants après être diplômé) que l’on surnomme « juniors » en début de carrière, que pour des professionnels confirmés ayant déjà exercé une profession antérieure dans le domaine de la communication, qui est assez large.

L’évolution du métier…

À vrai dire, le concepteur rédacteur peut travailler soit dans une agence de publicité avec le directeur artistique ou bien travailler indépendamment ou encore en free-lance.

Au fur et à mesure qu’il acquiert une expérience notable,  il finira par obtenir un carnet d’adresses ainsi qu’un portefeuille clients plus conséquent.
L’évolution du métier est, dans le meilleur des moyens, de devenir directeur de création. C’est celui qui supervise le concepteur rédacteur et le directeur artistique ainsi que plusieurs équipes de création.

Quelles sont les formations proposées ?

Il existe de multiples parcours de formations pour pouvoir intégrer la voie de concepteur rédacteur. Or, il n’existe pas un parcours spécifique recommandé plus que d’autres. Évidemment, c’est la richesse que vous allez lui apporter qui fera la différence. Il est fortement conseillé de faire de longue études (BAC+5) pour être bon dans le métier.

Quelques exemples de cursus universitaires :

  • BTS communication ; DUT information-communication option publicité (BAC+2)
  • Licence pro métier de la communication : publicité, chargé de communication ; licence information-communication ; diplôme d’écoles d’art graphique ; IAE (BAC+3)
  • Master professionnels : culture et communication ; information communication ; IEP, ; écoles de commerce ; écoles spécialisées dans la publicité et la communication, comme le CELSA à la Sorbonne à Paris, Sup de pub , ISCOM… (BAC+5)
  • Master Spécialisé : marketing et communication (BAC+6)

piktochart

Une journée type d’un concepteur rédacteur en agence

Les horaires d’un concepteur rédacteur sont irrégulières, ses projets nécessite de nombreux déplacements.
C’est pour cela qu’il doit réaliser plusieurs commandes à la fois pour respecter la durée des deadlines. Voici l’exemple d’une journée de travail…

Arrivée 10h :  Déclinaison de messages publicitaires sur de multiples supports (télévision, radio, presse, affichage, etc) pour le secteur de l’horlogerie.

12h : Réalisation de tests graphiques du concept énoncé par le client accompagné du directeur artistique, adaptation en accroches publicitaires.

13h : PAUSE DÉJEUNER

14h : Il rédige un spot radio pour le secteur de la grande distribution.

15h : Relecture et rectification de la plaquette commerciale du client pour le secteur éducatif.

15h45 : Déclinaison du message de la campagne publicitaire pour le secteur de l’immobilier.

16h30 : Rédaction de l’e-mailing promotionnel aux entreprises du secteur transport.

18h : En duo avec le directeur artistique, ils effectuent un brainstorming sur les annonces presse du secteur alimentaire.

19h30 : Conception de spots publicitaires pour le secteur voyages : écriture de scénarios et des dialogues.

20h30 : Fin.

Vivre, Travailler, Créer... comme un concepteur rédacteur !
Vivre, Travailler, Créer by @jontyson on Pixabay

Alors convaincu ?

Aller aussi lire l’article sur le métier de directeur artistique

Sources

https://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/publicite-marketing/concepteur-redacteur-1275

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/concepteur-redacteur-conceptrice-redactrice

https://www.cidj.com/metiers/concepteur-redacteur-concepteur-redactrice

https://www.letudiant.fr/metiers/secteur/marketing-publicite/concepteur-redacteur_2.html

https://www.apec.fr/tous-nos-metiers/communication-creation/concepteur—redacteur-communication.html

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/metiers/fiche-metier/concepteur-redacteur.html

https://www.oriane.info/metier/concepteur-redacteur/240

Mis à jour le par Frédéric Kapala