Community manager : un métier en plein essor !

Le community management est un domaine en plein essor depuis quelques années. Le représentant du métier : le community manager représente son entreprise sur le web.

Community manager
Source : https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/fond-plat-influence-sociale_3476378.htm

 Son rôle

Son objectif est de rendre son entreprise visible sur le web afin de développer son e-réputation et sa notoriété. Son but premier consiste à assurer la présence d’une entreprise, d’une marque ou d’un produit sur les réseaux sociaux tout en créant un lien avec sa communauté. Ces échanges sont très importants car cela donne une dimension plus humaine, et les gens apprécient souvent les échanges avec l’entreprise, mais également avec les autres membres de la communauté. De plus, il joue un rôle transversal entre le service marketing et le service communication.

Il crée également des contenus comme des articles, des newsletters, des visuels, photographies et vidéos ainsi que des jeux concours en fonction de sa cible et évalue ensuite l’impact de ses actions sur la communauté d’internautes. Il participe également au développement de la stratégie de communication dans le but de fidéliser les clients existants et d’en acquérir des nouveaux.

Ses missions principales

Le community-manager doit être en mesure de savoir planifier des post, avoir de l’interaction avec les membres de la communauté en répondant aux questions et en créant des échanges pour augmenter la présence digitale et accroître la visibilité de l’entreprise sur le web. C’est lui qui détient l’image de l’entreprise, et il lui faudra posséder de nombreuses qualités pour exercer ce métier. En effet, il doit faire attention à ce qu’il dit pour ne pas être au cœur d’un bad-buzz et devra donc rester courtois en toute circonstance, même si parfois ce n’est pas toujours simple mais également savoir s’imposer en cas de conflits. De plus, il doit être très réactif pour répondre dans les plus brefs délais y compris la nuit dans certaines situations comme lorsqu’un commentaire négatif est mis en ligne, il doit être capable d’agir rapidement et d’y répondre très vite. Des compétences en marketing et en relations publiques sont nécessaires bien que ce soit un métier en constante évolution.

Ses qualités et compétences

Plusieurs sont requises comme une bonne connaissance et maitrise des différents réseaux sociaux actuel, être un bon communiquant, savoir être à l’écoute et être curieux pour proposer des idées novatrices. Mais également être automne, très réactif et écrire dans un français irréprochable. Il doit également avoir de bonnes qualités relationnelles car malgré qu’il soit presque toujours derrières on écran, il reste néanmoins en contact avec des internautes. De plus, il doit être curieux pour pouvoir être au courant des dernières tendances, et aux changements qu’ils peut y avoir sur les outils qu’il utilisent. Les compétences à avoir sont très différentes d’une mission à l’autre, mais elles s’acquièrent souvent par de la pratique personnelle. C’est donc un métier très polyvalent, et le community manager est souvent assimilé à un véritable couteau suisse.

Souvent, ce métier n’est pas pris au sérieux, mais en vérité c’est un métier complexe. En effet, il faut avoir de nombreuses qualités pour pouvoir l’exercer. La pression fait souvent parti du quotidien des community-manager ainsi que la créativité. Il faut savoir avoir de nombreuses idées et en proposer de nouvelles constamment. En plus de cela, il faut également savoir s’adapter à chaque client, car ils n’auront pas tous les mêmes objectifs, ni les mêmes envies, il faut donc savoir adapter le ton à employer en fonction de la cible que l’on vise. Par exemple, si la cible correspond à des sportifs il faudra employer une typographie grasse avec du contenu motivant, alors que si la cible correspond à du bien-être, il faudra utiliser du contenu calme et doux avec une typographie fine. De plus, il doit être capable de préconiser l’utilisation de certains réseaux sociaux à l’entreprise ou le client pour lequel il travaille pour répondre à ses besoins et savoir expliquer pourquoi ce choix est plus pertinent qu’un autre. Ce métier n’a donc rien d’un loisir, contrairement à ce que les personnes extérieures aux métiers pensent la plupart du temps.

Community manager
Source : https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/fond-facebook-gouts-coeurs_2528199.htm#page=1&query=community%20manager&position=11#position=11&page=1&query=community%20manager

Quel salaire ?

Concernant le salaire, au début de sa carrière cela débutera entre 24 000 et 30 000 euros brut annuel, et pourra aller jusqu’à 45 000 euros après 2-3 ans d’expériences. Ce métier n’est pas très bien payé mais beaucoup d’offres de stages sont proposés. De plus, il faut savoir que bien souvent ce métier emmène au-delà des heures légales du à ses responsabilités et sa conscience professionnelle.

Quelles formations ?

Ce métier est encore en développement, il existe donc très peu de formations. Jusqu’alors, les entreprises privilégier les candidats diplômés d’un master en science humaine. Mais, aujourd’hui, certaines universités et écoles proposent des formations spécialisées, accessible dès la troisième année après le bac, allant jusqu’au master. L’une des plus réputée est d’ailleurs l’Ecole Européenne des Métiers de l’Internet (EEMI), crée par Xavier NIEL, le patron de Free.

Ce métier ne demande pas de profil particulier, mais les personnes ayant déjà fait du journalisme, de l’écriture ou de la rédaction sont appréciés par les recruteurs. De plus, selon les spécialisations, il est tout à fait possible de s’orienter vers un poste de chargé en développement 2.0, de responsable de projet web, de gestionnaire de contenus éditoriaux après avoir été community-manager. Les postes au-dessus de ce métier sont également social media manager ou social media strategist mais il pourra également prétendre à un post de chef de projet.

Ou exercer ?

Le community manager peut exercer dans différents endroits comme dans une entreprise, une strat-ups, une agence de communication où de plus en plus d’agence se spécialise dans le digital directement, dans un service public comme les mairies ou les départements, mais également en freelance.

Pour finir

A l’heure actuelle, de plus en plus d’entreprise se mettent à utiliser le digital, ils veulent être présents sur les réseaux sociaux pour élargir leur cible, cela crée donc une forte demande. De ce fait, de plus en plus de personnes s’intéressent à ce domaine, ce qui crée de la demande d’emploi. Vous l’auriez compris, ce métier n’est pas prêt de disparaitre, mais il faut s’en cesse de former aux nouveaux outils pour continuer à répondre aux besoins des entreprises.

Pour une vision humoristique mais vraie du métier, cliquez-ici
Pour avoir une vision d’un autre métier, cliquez-ici

Community manager
Source : https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/comme-fond-symbole-gens_1092430.htm#page=1&query=community%20manager&position=44

Une réponse sur “Community manager : un métier en plein essor !”

Les commentaires sont fermés.