Chef de projet événementiel sportif, le métier de l’ombre

Une occasion devient toujours un événement qui demande de l’organisation : un mariage organisé par un Wedding Planner, un simple anniversaire qui peut être organisé par une agence événementielle ou encore une compétition sportive organisée par les agences événementielle sportives. Trop peu connus, le chef de projet événementiel est pourtant à la base de chaque manifestation dans le milieu sportif.

Présent sur tous les événements sportifs, du championnat régional aux Jeux Olympique, du Football au Tennis, en passant par la Gymnastique, le chef de projet événementiel sportif est sur tous les fronts. C’est un métier fondamental dans le milieu sportif car sans lui, bon nombre d’événements ne verraient pas le jour.

Véritable chef d’orchestre, il doit penser à tout ! C’est lui qui est chargé de la conception du projet, de son organisation, de la direction des équipes mais aussi de promouvoir l’évènement. Il doit bien évidemment respecter et le budget, et le cahier des charges qui est fourni par le client.

Mais selon la taille de la manifestation et par qui il est organisé, il peut y avoir un autre cahier des charges imposé qui est celui des fédérations sportives nationales ou internationales (FIFA, FF Gym, FFS, FI, CIO …). Même s’il peut avoir une masse volumineuse de travail, il se doit quand même d’être présent partout ce qui demande ainsi de précieuses qualités.

Il faut également savoir que le métier de chef de projet événementiel sportif est un très long travail ! Selon la taille de la manifestation souhaitée, il peut y consacrer de nombreuses voir même plusieurs années. Par exemple, organiser des Jeux Olympiques demande énormément de temps comme on peut le voir avec Paris 2024 où les Jeux sont déjà en préparation.

 

Mais alors, de quelles compétences doit-il s’armer ?

Pour tous les chefs de projets événementiel, les compétences sont multiples et se ressemblent comme la rigueur, l’analyse, l’anticipation, la résistance au stress, savoir gérer des équipes, avoir un bon sens du relationnel et avoir le sens de l’écoute. Mais cependant elles diffèrent en fonction du secteur en question.

Il faut qu’il puisse parler anglais car il peut être amené à travailler à l’étranger. Une bonne maîtrise de l’anglais est importante puisqu’il peut permettre l’intégration de grandes fédérations internationale comme le comité Olympique ou encore la FIFA.

Une connaissance pointue de toutes les pratiques sportives est bien entendue très attendus avec leurs règlementation et leur histoire puisqu’il sera amené à organiser des compétitions de différents sports.

Pour terminer, un bon chef de projet événementiel sportif doit savoir négocier pour obtenir les meilleurs prix pour ses projets.

 

La course aux études pour devenir chef de projet événementiel

Pour exercer ce métier, plusieurs voies sont possibles mais un Bac +5 est préférable. Etant donné que c’est un métier qui touche au domaine sportif, il est très important de suivre une formation pour en apprendre davantage sur les différents sports et poursuivre ensuite dans le domaine de la communication. Pour cela :

  • On peut passer par l’université et envisager une licence puis à un master en gestion événementielle ou en communication. Pour ceux qui savent depuis toujours qu’ils veulent se lancer dans l’organisation sportive, il est possible de suivre un cursus STAPS ;
  • Les écoles sont aussi une solution. On peut intégrer les écoles de management avec option communication ou sport, ou encore les écoles de communication ;
  • Les diplômes avec un niveau Bac+2, donc les DUT et les BTS peuvent être un bon début d’étude. On peut faire un DUT information communication ou encore un BTS communication, ou passer par le domaine du commerce même s’il est préférable de passer par la communication ;
  • Ecoles spécialisées dans les métiers du sport pour devenir directement chef de projet événementiel.

En ce qui concerne les écoles qui peuvent former à ce métier, il en existe deux principales. L’école AMOS : Sport Business School, qui se trouve dans 9 villes de France mais aussi Londres permet des études aux étudiants qui veulent faire du sport, leur métier ! C’est une école qui propose plusieurs formations :

  • Un programme Grande école national ou international sur 5 ans,
  • Un global sports business master sur 2 ans qui est un programme tout en anglais,
  • Un Bachelor métiers du sport sur 3 ans,
  • Mais aussi une formation pour devenir agent de joueur

Avec leurs 22 Universités partenaires du monde entier, vous pourrez effectuer vos stages dans le pays où vous avez toujours voulus allez.

La seconde et dernière école est Win Sport School. Présente dans de nombreuses villes de France, d’Angers à Lyon en passant par Caen, un Bachelor sur 3 qui forme au management sportif, parfait pour l’événementiel sportif !

 

 

L’événementiel : un secteur qui se porte bien

Le secteur de l’événementiel est en bonne santé même si depuis un certain temps, il a tendance à faire les montagnes Russes. Ces dernières années, la France a pu accueillir de nombreux grands événements sportifs tels que l’Euro 2016, le mondial d’Handball Hommes en 2017 et l’Euro d’Handball Féminin en 2018.

En 2019, on annonçait une belle année pour le secteur de l’événementiel en France et effectivement, ce fut une réussite. En effet, avec 17 000 événements par an, la France est un des pays leaders de l’organisation d’événements et son nombre d’événement ne cesse de croître. Le secteur événementiel a particulièrement été marqué en cette année 2019 par l’organisation du mondial de Football Féminin sur notre territoire.

Chaque année, de nombreux grands événements sportifs, accueillant les plus grands athlètes du monde, sont organisées avec par exemples Roland-Garros, le Tour de France ou encore les 24h du Mans.

 

A l’avenir, on pourra compter sur l’organisation de gros événements sportifs internationaux en France avec l’étape de coup du monde de Biathlon au Grand-Bornand à Annecy en 2020, quelques épreuves des JO d’hiver de la jeunesse et bien évidemment, les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

 

Pour consulter un article plus général sur le chef de projet événementiel, je vous conseille de lire cet article :

https://www.metanumerik.fr/chef-de-projet/#more-7536

 

Sources :

https://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/sport/chef-de-projet-evenementiel-sportif-102765

https://www.orientation.com/metiers/responsable-evenementiel-sportif.html

https://www.amos-business-school.eu/metier_sport/chef-de-projet-evenementielsportif/file:///D:/Semestre%203/Outils%20informatique/Outil%20com%20kapala/événementiel%20sportif%20.pdf

https://www.marketing-etudiant.fr/formations-marketing/metiers-du-sport-formation-evenement-sportif.php

https://www.numevent.fr/infographie-le-marche-de-levenementiel-en-france/

https://lejournaldeleco.fr/evenementiel-un-marche-de-64-milliards-deuros/#.XdPssm5FyUk

https://www.cfpms.fr/devenir-chef-de-projet-evenementiel-sportif/