Astronome, la tête dans les étoiles

astronome contemplant le ciel

L’astronome est l’héritier d’une des sciences les plus anciennes alimentées par les hommes. Depuis l’Antiquité à nos jours, la discipline a suscité de nombreux fantasmes et bousculé notre imaginaire, elle se fait vielle aujourd’hui de plus de cinq mille ans. Mais cette science a encore du bon temps devant elle et les astronomes, aussi appelé astrophysiciens ont de nombreuses découvertes à effectuer.

Continuer la lecture de « Astronome, la tête dans les étoiles »

Chargée de production culturel, le métier aux multiples tâches

Dans le secteur culturel, un spectacle ne verrait pas le jour sans son chargé de production. Indispensable dans la réalisation de projets, il doit superviser la production et assurer sa logistique.

Le chargé de production culturel …

Les missions

Dans un premier temps, ce professionnel élabore le budget. Il doit prendre en compte les dépenses et les recettes dans la réalisation du projet, mais également déterminer les frais indispensables (salaires, repas, moyens techniques).  Le budget est établi avec différents parties prenantes du projet (l’équipe de projet, la structure culturelle, les compagnies et artistes). Ensuite, le chargé de production est en charge de la création du planning des actions, il doit faire attention à certaines contraintes. Par exemple, les dates de représentations qui implique une préparation dans les temps de l’ensemble des dispositifs de productions. Il doit être en contact avec le personnelle, c’est le chargé de production qui élabore les contrats et coordonne les actions du personnel. De plus, il établit les contrats avec les artistes, les équipes et compagnies en fonction de la durée du projet, de la grandeur de la compagnie, de leur besoins. Il réalise les déclarations et les demandes d’autorisations liées aux spectacles.
Enfin, il s’occupe de toute la logistique autour des représentations : location de voiture, édition des feuilles de route, réservation de billets d’avion ou de chambres d’hôtel, gestion des repas pour l’équipe et les artistes, aide au décor.

Les responsabilités

Ces responsabilités du chargé de production culturel sont importantes étant garent du budget, des contrats artistes et techniques, des opérations de productions en fonction des moyens. Il est le garant du bon fonctionnement des activités.

De grandes compétences

Ce professionnel doit avoir des compétences spécifiques dans le  milieu culturel et monde du spectacle. Il doit posséder un certain niveau de culture artistique, être au courant des évolutions des métiers, des courants et des techniques artistiques. Connaître l’actualité artistique, les grandes représentations du moment où les différents protagonistes influant. Il doit également savoir appliquer les savoir-faire liés au métier de la production. Par exemple, la construction et la gestion d’un budget. Une bonne estimation est primordiale car il détermine la fiabilité.  comprendre les besoins techniques d’un spectacle et mettre en place les moyens matériels, humain et artistique nécessaires à la réalisation du projet, connaître les différentes réglementations liées au droit mais aussi à la structure. Un chargé de production doit savoir prendre des décisions importantes et avoir les capacités d’un leader pour manager son équipe, établir des contacts commerciaux et négocier des contrats. En plus d’un bon suivi des activités grâce aux outils gestion de projet, une bonne communication sera primordiale entre les différents partis prenants. Enfin les documents administratifs non pas de secret pour ce professionnel, hors de question de perdre un papier.

… dans son environnement.

Le secteurs d’activité

Le secteur culturel et les métiers liées sont variés et complexes. Une expérience professionnelle confirmée dans le spectacle vivant est recommandé afin de mieux apprivoiser les thématiques culturel et artistique. Les missions qui lui sont attribuées peuvent variées en fonction de la taille de l’entreprise. Pour une petite structure avec moins d’effectifs, le chargé de production peut également endosser le rôle de chargé de diffusion. La production peut s’exercer directement dans une structure mais également par le biais d’entreprises de de création et de production.
Le métier de chargé de production évolue en fonction du contexte économique , des outils de gestion des modes de production et de diffusion des spectacles.

Les formations

Après le baccalauréat, un étudiant peut débuter par un BTS métiers de l’audiovisuel de deux ans avec comme option gestion de production. Puis complété par une licence professionnelle d’un an. Il existe 3 possibilités de licence professionnelle : adjoint à la production d’œuvres cinématographiques, chargé de projet et de structure artistique et culturel ou un diplôme d’études supérieurs de réalisation audiovisuelle (DESRA). Afin d’être le plus professionnel des masters en production et en cinéma ou théâtre peuvent être intéressant. Néanmoins dans cette profession une expérience professionnel dans le secteur culturel est nécessaire pour intégrer la profession. L’expérience peut primer favorablement sur le recrutement, la formation et les qualités attendues. Il est donc important de valoriser les différents stages pratiqués et activités découverte dans ce milieu.

Vous trouverez plus d’information sur le site web de l’Onisep.

La rémunération

Un jeune diplômé en charger de production est ré énuméré entre 25 et 30 000 euros par an et une jeune carde diplômée entre 30 et 40 000 euros par an. Mais la fourchette de rémunération varie selon les profils, le niveau d’expérience, l’importance des projets, la taille et le statue de la structure …

 

Lisez aussi l’article sur le directeur artistique.

Journaliste, plus qu’une profession

Chaque jour, des milliers de personnes informent la population française des dernières nouvelles. De l’actualité internationale à l’information locale, les journalistes peuvent traiter de sujets très différents selon la périodicité, l’échelle de diffusion et surtout la spécialité du journal pour lequel ils travaillent. Aujourd’hui, le métier de journaliste, son rôle et ses missions, sont souvent remis en cause par l’opinion publique.

Continuer la lecture de « Journaliste, plus qu’une profession »

Qu’est ce qu’un chargé de projet d’événementiel ?

« Un chargé de projet événementiel est chargé de mettre en place et concevoir des actions pour assurer le bon déroulement d’un événement »
Cette phrase résume en partie le métier que je vais vous détailler. Mais il faut savoir que les activités de ce communiquant sont bien plus complexes.

Continuer la lecture de « Qu’est ce qu’un chargé de projet d’événementiel ? »

Chargé de communication en collectivité territoriale

Un chargé de communication en réunion
CHARGÉ DE COMMUNICATION EN COLLECTIVITÉ TERRITORIALE

Un professionnel de la communication et notamment un chargé de communication  en collectivité territoriale à pour vocation d’établir constamment la stratégie de communication d’une entreprise ou d’une organisation. En interne ou en externe, il est primordial d’assurer la politique de communication, de réaliser des supports et promouvoir une image positives de l’entité représentée.

I- Environnement de travail : Structure ou exerce la chargée de communication en collectivité territoriale

Plusieurs possibilités de structures s’offrent à la personne qui souhaite exercer ce métier. Une entreprise, une organisation culturelle, une agence de communication, une institution ou même une association peuvent en avoir recours. Par conséquent, variés sont les choix mais nous nous concentrerons particulièrement sur le cas d’un chargé de communication exerçant dans une collectivité territoriale (communauté de communes ou conseil départemental). Nous le verrons, un environnement comme celui-ci nécessite une polyvalence extrême : la personne concernée doit incarner plusieurs rôle alliant des compétences et des domaines très différents (graphiste ; Community manager…). Cela s’explique car les collectivité territoriale ne bénéfices pas toujours d’un budget assez conséquent pour embaucher d’autre professionnel.
La plupart du temps, il travaille dans un bureau. Mais les déplacements sont fréquents et peuvent occasionner des horaires irréguliers.

Les missions et rôles du chargé de communication en collectivité

Les missions d’un chargé de communication répondent à des objectifs de services publiques.

Il y a 5 grandes domaines dans lesquels il/elle interviennent : les tâches administratives, la réalisation d’outils ou de supports de communication pour promouvoir le territoire et valoriser son image et ses actions, l’information via le web et le numérique, l’événementiel et enfin la définition de la politique de communication avec les élus, les services et les prestataires (dans le cadre d’une communauté de communes).

Le premier consiste à rédiger les comptes-rendus des réunions ; préparer et suivre le budget annuel ; répondre aux diverses demandes par courrier, mail, téléphone ou sur les réseaux sociaux ; tenir à jour le fichier de données et contacts (journalistes, partenaires, publics ciblés) ou réaliser et diffuser une revue de presse.

Le second permet d’assurer la conception de dépliants, affiches, communiqué de presse ou invitation ou bien de réaliser les articles du rapport d’activité (si existant).

Le troisième repose sur le fait d’animer quotidiennement les supports de communication numériques (site internet, YouTube, Facebook ou autre réseau social). En d’autre terme : réaliser le travail d’un community manager.

Le quatrième domaine est lié à l’organisation et la gestion matérielle et logistique des manifestation institutionnelles et grand public. Le chargé de communication est présent(e) lors d’évènements et participe à la prises de vues photographiques et aux rédactions d’écrits là-dessus.

Le dernier domaine correspond à l’élaboration du plan de communication et des actions à mener. Il propose des stratégies pour atteindre des objectifs et coordonne la bonne mise en place de celles-ci. Enfin, cela consiste également à réaliser une veille informative et stratégique en termes de tourismes, collectivité territoriales ou nouvelles technologiques…

Compétences et qualités

Qui dit polyvalence dit autonomie et responsabilité. En équipe il se charge de la bonne suivi des projets et coordonne tout de A à Z. Seul, il veille à respecter un rétroplanning bien précis.
Il est inutile de rappeler que l’aisance à orale est primordial ainsi qu’une bonne qualité rédactionnelle et orthographique l’est à l’écrit.
Les stratégies et campagne de communication nécessite également une certaine créativité de la part du professionnel. Notamment pour créer des visuels adaptés au message que l’on veut faire passer.
Les imprévus font qu’il n’existe pas de semaine type, il est donc essentiel s’adapter constamment et être vivace d’esprit.
D’autres compétences sont utiles dans ce domaine : la disponibilité, l’écoute, la curiosité, l’organisation et la rigueur.
Enfin, une bonne maîtrise de l’anglais et des logiciels de PAO s’avère être importante voir essentiel aujourd’hui.

Parcours d’étude & formation d’un chargé de communication en collectivité territoriale

Vous souhaitez faire des études courtes, avoir des connaissance pratique et rentrer rapidement dans la vie active ? Orientez-vous vers les formations suivantes :
– DUT Information-communication
– BTS en communication
– Licence professionnelle chargé de communication – communication publique (au bout de 2 ans d’études)

Vous souhaitez faire des études longues, prendre le temps de savoir ce qui vous plait vraiment ? Orientez vous vers les formations suivantes :
– Licence Information- communication / science de l’information
– Master Information- communication / science de l’information
– Les grandes écoles : CELSA Paris-Sorbonne ; ISCOM ; Sup de pub

Les évolutions possibles du métier

Un professionnel de la communication comme celui-ci peut espérer évoluer vers un poste de directeur/directrice de communication de même que vers un statut de responsable en communication.

Rémunération d’un chargé de communication en collectivité territoriale

Concernant le salaire, il est difficile de le déterminer car il varie selon la structure d’accueil et l’ancienneté. Cependant, comptez environ 1200 à 1300€ net pour commencer votre carrière.

Conseil et derniers mots d’une chargée de communication

Félicie, chargée de communication à l’institut National de prévention et d’éducation pour la santé à acceptée gentiment de nous faire par d’un dernier conseil pour un/une jeune qui veut se lancer dans une carrière comme celle-ci.

« Quel que soit le parcours, à la fois si vous êtes très décidé(e) et que vous savez que vous voulez faire de la communication, ce n’est pas parce que vous faites des études dans un domaine, que vous allez y travaillez toute votre vie, rien n’est tout tracé ! Le hasard des rencontres et puis l’évolution des compétences et des envies de chacun permettent d’arriver à un métier qui nous correspond en termes de personnalité, de tempérament mais aussi de compétences et de formation. »

Amélie Quersin, chargée de communication à la mairie de Wervicq-Sud complète et affirme :

« Il faut bouger ! Il faut être curieux de tout et être polyvalent pour s’adapter facilement à un nouveau travail. De plus, je lui conseillerais de tenter le plus de stages possibles pour qu’il puisse rapidement trouver sa voie. »
Pour terminer sur une note positive, si vous décidez de vous lancer dans cette fonction, sachez qu’elle est extrêmement passionnante. Les rencontres et les échanges sont au cœur de la profession. En collectivité, votre quotidien ne connaîtra pas la routine.»

Lisez aussi la fiche métier pour savoir comment devenir chargé de communication publique.

Les sources

https://www.elaee.com/fiches-metiers/fiche-metier-charge-de-communication

https://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/communication/charge-de-communication-en-collectivite-33864

https://www.orientation-pour-tous.fr/metier/chargee-de-communication,14112.html

https://candidat.pole-emploi.fr/marche-du-travail/fichemetierrome?codeRome=E1103

https://www.jobirl.com/blog/interview-charge-de-communication/

https://www.l4m.fr/emag/interview/marketing-communication-publicite-medias-20/stagiaire-charge-communication-mairie-1546

Comment réussir à devenir chargé des relations publiques ou externes ?

Le chargé des relations publiques

Le chargé des relations publiques

Le chargé des relations publiques ou responsable des relations extérieures, peut aussi s’appeler RP. Il assure la pérennité d’une organisation en développement et améliorant son image. Il peut s’agir d’une structure privée ou publique. Un public varié travaille avec le chargé des relations publiques, que ce soit des clients, des journalistes, des pouvoirs publics, des organismes, des associations, etc. Son rôle est de les persuader et ainsi les fidéliser. L’essentiel de sa mission réside dans l’image qu’il donne au grand public de l’entreprise dans laquelle il travaille.

Continuer la lecture de « Comment réussir à devenir chargé des relations publiques ou externes ? »