Fukushima : « Beaucoup de gens cherchaient un billet pour s’enfuir du pays, je faisais la démarche inverse »

Michaël Ferrier, écrivain et essayiste français expatrié à Tokyo fait également partie des auteurs présents sur le salon Livres dans la Boucle qui se déroule à Besançon du 20 au 22 septembre 2019.

Continuer la lecture de « Fukushima : « Beaucoup de gens cherchaient un billet pour s’enfuir du pays, je faisais la démarche inverse » »

Mark SAFRANKO : « Si tu veux vraiment être bon dans quelque chose, il faut vraiment travailler très dur »

Festival Livres dans la Boucle

Mark SaFranko est un auteur, acteur, chanteur et compositeur américain venu de New-York. Écrivant un genre peu commun, le réalisme noir et le néo-beat n’a plus de secret pour lui. Il a su par ailleurs se faire apprécier en France dans un univers ultra-réaliste.

Rencontre.

Mark SaFranko de retour à Besançon !
Mark SaFranko lors du « Livres dans la Boucle » édition 2019.

Continuer la lecture de « Mark SAFRANKO : « Si tu veux vraiment être bon dans quelque chose, il faut vraiment travailler très dur » »

Le métier de concepteur-rédacteur

D’où viennent ces slogans qui traversent les âges ? A quoi ressemble le métier de concepteur-rédacteur ?

 

Concepteur-rédacteur

Le métier de concepteur-rédacteur

Vous les connaissez tous, « Venez comme vous êtes » « just do it » « what else ? » « Parce que vous le valez bien », autant de slogans accrocheurs, qui ont su marquer les esprits. Si ces simples phrases sont toutes gravées dans nos mémoires, c’est bien parce qu’elles ont été conçues par des professionnels du phrasé, des virtuoses des mots : les concepteur-rédacteurs. Ce sont à ceux cachés derrière le métier de concepteur-rédacteur que revient la tâche d’innover, de trouver le bon slogan, la bonne accroche afin de rendre une campagne marquante et de faire en sorte qu’elle laisse une marque indélébile dans l’esprit du consommateur.

Son activité :

Ce professionnel a pour rôles de mettre en forme le meilleur message possible pour une campagne de communication. C’est en collaboration avec le directeur artistique qu’il imagine slogans, dialogues, scénarios des prochaines campagnes à succès.

Son travail commence à la réception du planning stratégique, du brief créatif de l’agence de communication qui le sollicite. Celui-ci donne les grandes lignes de la ligne éditorial voulue par le commanditaire. Afin de réaliser le message le plus juste possible, le concepteur-rédacteur doit commencer par apprendre à connaitre et comprendre sa cible, ses goûts, ses préférences afin de définir un concept créatif cohérent. Mais aussi être très au point avec la finalité de la campagne, pour qui ? pour quoi ? et avec toutes les contraintes techniques de la campagne comme le prix et les délais.

Son but est de créer un concept déclinable et efficace sur différents types de supports.

Le concepteur rédacteur doit être capable de proposer un concept 360° qui réponde aux demandes de tous les canaux de communication (presse écrite, numérique, télé, affichage classique et dynamique, radio, internet, réseaux sociaux, …) il doit donc avoir une réelle maitrise de tous ces canaux, de leur mode de fonctionnement et de leurs spécificités.

Il peut aussi se spécialiser dans un seul moyen de communication. Aujourd’hui avec l’essor des canaux de communication tels qu’internet et les réseaux sociaux, les agences de communications ont besoin d’expert en la matière pour concevoir des campagnes d’e-publicité efficaces.

Qualités et aptitudes pour le métier de concepteur-rédacteur :

« Soft skills »  :

Le concepteur rédacteur doit avoir une parfaite maitrise de la langue française, avoir un très bon sens du phrasé et développer un style rédactionnel qui lui est propre. Il se doit d’être créatif et toujours informé des tendances publicitaires. Sa curiosité est un atout tout comme sa fine attention  pour l’actualité et la mode.

Il doit avoir de bonnes connaissances dans l’histoire de la publicité et son évolution. Tout comme une solide culture générale. En effet ces atouts l’aideront à trouver les bons mots pour toucher sa cible mais aussi à vendre son concept au commanditaire.

Pour un projet réussit, manier l’humour et l’ironie est souvent la clé. En effet les campagnes dont on se souvient le plus, qui marquent les esprits, sont souvent humoristique.

Afin d’être capable de vendre son projet à un commanditaire et peut-être remporter un appel d’offre, le concepteur rédacteur doit être très l’aise à l’oral et être douée d’un bon relationnelle. Il sait convaincre son auditoire.

Évidemment le concepteur rédacteur se doit d’être capable de tenir compte de délais précis et de les respecter.

Techniques et connaissances d’un concepteur-rédacteur :

Pour chaque requête il doit avoir une connaissance pointue de la marque, l’entreprise ou l’entité pour qui il travaille. Un concept peut être en parfaite adéquation avec une marque et complètement aux antipodes d’une autre. Pour valoriser un produit il doit connaitre les codes et positionnement du commanditaire.

Pour s’aider dans son processus créatif le concepteur rédacteur doit connaitre certaines techniques, méthodes, pour enclencher l’émergence d’idées. Le brainstorming, le sketch note par exemple peuvent permettre de mieux visualiser ses concepts pour les mettre en application.

Il doit être capable d’adapter le ton qu’il empruntera autant à l’écrit qu’à l’oral. Pour se rapprocher au mieux de l’univers de son client, il doit être flexible. Il sait manier les tons institutionnels, décalés ou humoristiques.

Le concepteur-rédacteur est un vrai compétiteur et est prêt à donner beaucoup de son temps et de sa personne dans un projet. Le travail sous la pression ne l’effraie pas. En effet afin de proposer le concept le plus pertinent, original et ambitieux, qui lui permettra de remporter un contrat, il sait se dépasser.

Il sera le plus souvent amené à travailler en binôme avec un directeur artistique. Pour que la cohabitation fonctionne, le concepteur-rédacteur doit être capable de s’adapter à des points de vue. Ses idées et opinions sont souvent remises en question. De ce fait, Il doit être capable de prendre le recul necessaire afin de pouvoir accepter la critique et les recommandations.

Une collaboration efficace mène à un travail efficace et des projets réussis.

Quelle formation pour le métier de concepteur rédacteur :

Pour espérer atteindre un post de concepteur-rédacteur, suivre une formation donnant accès à des notions en littérature, en publicité, graphisme et typographie est souhaité.

Il n’existe pas de formation précise pour le métier de concepteur-rédacteur. Globalement les candidats se tourneront plutôt vers des études longues, soit en sciences humaines soit en communication.

Plus précisément les cursus universitaires, par exemple au CELSA ou par des écoles privées telles que l’ISCOM et Sup de Pub en suivant une spécialisation en conception-rédaction. Il est également possible de passer par un IEP ou école de commerce en se spécialisant en communication ou marketing.

Il faut être prêt à la réalité du marché, le post  de concepteur rédacteur est très recherché. De plus les places sont rares et la plupart des opportunités se trouvent en ile de France. De ce fait le candidat concepteur-rédacteur prépare son avenir durant sa formation en choisissant des options originales (comparés aux choix classiques) ainsi qu’en entreprenant des stages valorisants.

La rémunération d’un concepteur-rédacteur :

La rémunération du concepteur-rédacteur peut connaitre une réelle évolution au cours de sa carrière. Le diplômé junior doit se frayer un chemin dans un milieu très concurrentiel. Pour cela il doit accepter de voir le début de sa carrière comme un challenge pour assoir sa réputation et espérer voir sa rémunération haute augmenter rapidement au fil de ses réussites professionnelles.

Finalement un jeune diplômé touchera en moyenne 1480 € mais  pourra espérer toucher aux alentours de 4000€ une fois confirmé.

 

Afin d’imager le propos, voici un sketchnote rappelant les tenants et aboutissants du métier de concepteur-rédacteur :

Sketchnote

Orianne Billaud

 

Enfin, pour trouver des informations au sujet d’un métier en rapport avec la conception-rédaction, n’hésitez pas à lire l’article dédié au métier de directeur artistique.

Sources : 

Onisep – Concepteur/trice-rédacteur/trice

Apec – Communication Création – Concepteur-rédacteur

Oriane.info – Concepteur-rédacteur

Le Prix Jeunesse du Livre dans la Boucle est attribué à…

Pour le 3ème Prix Jeunesse du Festival Livre dans la Boucle, cinq auteurs jeunesse ont proposé un livre à lire à des enfants dans le cadre d’un concours du meilleur auteur. Ce sont les élèves de dix classes de CM1 et CM2 du Grand Besançon Métropole qui se sont prêtés au jeu. Ils ont joué le rôle de jury pour élire le meilleur livre.
Continuer la lecture de « Le Prix Jeunesse du Livre dans la Boucle est attribué à… »

Joseph PONTHUS, l’ouvrier écrivain

 

Faire connaissance avec l’auteur du livre que l’on vient de finir, ou que l’on s’empresse de découvrir est une chance qui n’est pas donné à tout le monde.Seul les habitués des sorties médiatiques en maison d’édition ou les passionnés qui fréquentent les salons littéraires connaissent les plaisir de ces rencontres …Comme durant le festival « livres dans la boucle » de Besançon, ou l’on a interviewé Joseph Ponthus, auteur du roman « A la ligne ».

  Continuer la lecture de « Joseph PONTHUS, l’ouvrier écrivain »

Entretien avec Alexandra Koszelyk : « Tout le monde associe l’Ukraine à Tchernobyl »

Durant le salon du Livre dans la Boucle, Alexandra Alexandra Koszelyk auteur du livre « A crier dans les ruines » de la maison d’édition au forge de Vulcain. Présente sur le salon Livres dans la Boucl, Alexandra Koszelyk

Alexandra Koszelyk auteur du livre « A crier dans les ruines » de la maison d’édition au forge de Vulcain. Alexandra Koszelyk était présente sur le salon Livres dans la Boucle, elle a pu nous dévoiler tous les secrets de son livre en s’inspirant de son pays d’origine l’Ukraine. Continuer la lecture de « Entretien avec Alexandra Koszelyk : « Tout le monde associe l’Ukraine à Tchernobyl » »

Livres dans la boucle : Joseph PONTHUS, l’ouvrier écrivain

Festival Livres dans la Boucle

Le livre de Joseph PONTHUS s’intitule À la ligne À la ligne, éditions de la table ronde, Janvier 2019,  et l’auteur est présent sur cette édition du Festival Livres dans la Boucle.

Jeune travailleur dans un abattoir à poissons au Nord de la France, Joseph PONTHUS a écrit ce livre en trois ans. Le temps où il est resté intérimaire dans cette bruyante usine qui “[lui] donnait l’impression de bosser pour l’industrie de la mort” disait-il. 

Continuer la lecture de « Livres dans la boucle : Joseph PONTHUS, l’ouvrier écrivain »