Bonchamp-lès-Laval : une commune où il fait bon vivre

La 6ᵉ ville du département de la Mayenne, dans la région Pays de la Loire offre à ses citoyens un cadre de vie agréable, chargé de vies et d’histoires agrémenté notamment d’un panel culturel riche et complet.

 

illustration Bonchamp-lès-Laval

Une ville mayennaise dynamique

La commune de Bonchamp-lès-Laval, s’étend sur une superficie de 2 751 hectares et compte plus de 6 000 habitants. Elle se positionne ainsi à la sixième position des plus grande villes du département de la Mayenne. Elle peut se comparer aux communes Mayennaises de Changé et de Saint-Berthevin.  

Située à seulement 10 km de la préfecture Lavalloise, elle offre à ses citoyens l’opportunité de bénéficier des nombreuses infrastructures et services du chef-lieu de la Mayenne. Cependant, ses propres offres sont nombreuses. On peut notamment citer le centre culturel des Angenoises pour la Culture ou encore les espaces verts pour le domaine de l’Urbanisme. Le maire de Bonchamp-lès-Laval, Gwénaël Poisson et son équipe municipale mettent un point d’honneur au maintien du cadre de vie et du dynamisme existant de la ville. 

chiffres Bonchamp-lès-Laval

De Malo Campo à Bonchamp-lès-Laval : une histoire singulière

L’Histoire connu de Bonchamp-lès-Laval remonte à l’époque romaine. Cependant, de cette époque éloignée, on ne retrouve que de petites traces. Contrairement à ses voisins Jublains ou Entrammes, la bourgade ne possède que peu de vestiges de ses débuts gallo-romains. C’est de l’époque féodale que la ville garde haujourd’hui le plus de certitudes historiques. Par exemple, de nombreuses fermes de la commune existaient déjà à cette époque. Les noms des lieux-dits sont donc restés les mêmes et représentaient les anciennes Seigneuries.

Le nom de la ville a également un rayonnement historique particulier. À son initiative, on retrouve le clergé dont le rôle était essentiel et omniprésent à cette période. Il a choisi de ne prénommer « Malo Campo ». Ces termes signifient littéralement « Mauvais Champ ». Cela fait référence à la difficulté d’exploitation des terres. Elles étaient, en effet, recouvertes en grande partie à l’époque par les Landes. Plus tard, le nom à connotations négatives « Malo » à évolué naturellement en « Bono » pour former Bonchamp.

Aujourd’hui, le nom de la ville a récemment changé de Bonchamp à Bonchamp-lès-Laval. Ceci dans l’optique d’une meilleure identification. Il existait, en effet, une autre commune du sud Mayenne se prénommant Bonchamps. En concertation avec les deux villes, les noms ont évolué en incluant une localisation géographique dans la dénomination. Bonchamp est ainsi devenu Bonchamp-lès-Laval cela l’identifie directement aux abords de la préfecture mayennaise de Laval.

Des lieux et espaces verts chargés de beautés

Bonchamp-lès-Laval possède de nombreux espaces uniques à découvrir en famille ou entre amis. Cette ville de taille humaine est notamment traversée par deux cours d’eau : la petite rivière de la Jouanne et le ruisseau du Quartier. Ces points d’eau apportent du charme et du cachet à la commune. 

Amateurs de pêche, promeneurs ou familles peuvent aussi profiter de ces espaces de natures et de bien-être préservés.

D’autres lieux offrent une fois de plus, un cadre à ne pas manquer. Parmi les espaces clés de Bonchamp-lès-Laval à découvrir, on retrouve :

    • L’église Saint-Blaise

Cette église se situe au cœur du centre-ville de Bonchamp-lès-Laval. Elle s’inscrit aux monuments historiques depuis 1994. L’édifice religieux de style roman a été construit au XIᵉ siècle. Elle a subi plusieurs modifications jusqu’au XVIIIᵉ siècle. Dédiée à Saint-Blaise, elle renferme de nombreux trésors : deux chapelles du XVIIᵉ siècle, un aigle lutrin en bois et une chaire en fer forgé fabriquée par le Maître serrurier Jean-Batiste-René Lafosse en 1768.

    • La Chapelle de la Cassine

Situé à 3 km au sud de la ville sur la route de Forcé à proximité du château de Poligné, on retrouve les vestiges de la Chapelle de la Cassine. Cet édifice du XIᵉ siècle de style roman n’a toutefois jamais été achevé. Inscrit au titre des monuments historiques depuis le 9 janvier 1926, ce monument vous réserve un cadre idéal pour vos sorties pédestres en famille ou entre amis. Il est, en effet, bordé d’arbres et de nature verdoyante.

    • Les manoirs de Courteille et du Plessis Guilleux

Ces manoirs privés sont visibles de la commune de Bonchamp-lès-Laval. Ils offrent une architecture unique et singulière. Ce sont des point-clé lors de vos promenades pédestres ou cycliques.

Celui de Courteille Manoir a été construit par Jean de Launay, bourgeois et marchand de Laval au cours du premier quart du XVIᵉ  siècle. Il abrite une chapelle construite vers 1631 ainsi qu’une tourelle d’escalier hors œuvre qui dessert les différents niveaux du manoir.

Le manoir du Plessis Gruilleux lui est plus récent, sa construction date du XVIIᵉ siècle. C’est aujourd’hui, un lieu d’élevage équin et bovin, régulièrement primé : le haras du Plessis est réputé pour ses étalons, mais aussi pour son élevage trotteur « Les Galbé » et son élevage bovin en sélection « Rouges des près ».

Les Angenoises : un centre Culturel au cœur de Bonchamp-lès-Laval

Les Angenoises de Bonchamp-lès-Laval, est un centre Culturel dont la salle de spectacle est implanté en plein cœur de commune, dans la périphérie Est de la ville de Laval. Ce centre se constitue d’une salle de spectacle, d’une école, d’une garderie, d’une médiathèque ou encore d’espaces de réunion. Il permet ainsi de toucher l’ensemble des citoyens et offre un service riche et complet aux bonchampois et bonchampoises. 

Chaque année le centre Culturel accueille un festival de théâtral amateur dont le rayonnement s’étend sur l’ensemble du département. Six troupes amatrices se retrouvent ainsi en compétition sur une semaine complète. Chaque soir, le public retrouve une des troupes sélectionnées une soirée théâtrale divertissante et riche en émotions.

Un large choix d’activités créatives et sportives

La municipalité de Bonchamp-lès-Laval dispose d’un large panel de clubs ou d’ateliers extérieurs pour les petits et les grands. On répertorie plus d’une dizaine de propositions sur l’ensemble de notre territoire. Que vous aimiez les jeux de stratégie, le dessin ou encore les sports de salles la ville répond à vos envies.

Pour participer à l’une des activités offertes vous n’avez qu’à contacter le dirigeant de celle-ci. Il se fera un plaisir de vous compter parmi ses adhérents. Ces clubs ou fédérations sont souvent à taille humaine et chacun y trouve sa place. Pour cela, vous pouvez chercher son contact directement sur le site de la commune : https://www.mairie-bonchampleslaval.fr/ 

venez nous rendre visite

D’autres villes pleines de cachet pourraient vous charmer tel que la commune Vosgienne de Saint-Dié-des-Vosges.